Charlie Carroll-Beauchamp

Historienne de l'art

 

CHAMP D'INTÉRÊTS
Charlie Carroll-Beauchamp est historienne de l’art et travailleuse culturelle. Dans le cadre de ses recherches, elle participa à la table-ronde du CRILCQ (Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoise) en février 2017 sous le thème Les pratiques actuelles de la recherche en histoire de l’art du Québec ainsi qu’au colloque Perspectives féministes en histoire de l’art organisé par l’UQÀM en mars 2018, sous le thème «Repenser les marges». Elle fut également impliquée au sein de la Revue Ex_situ en tant que rédactrice web.—Charlie a travaillé en tant que médiatrice culturelle pour le Festival Art Souterrain ainsi qu’au sein du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ). Elle occupe actuellement le poste de coordonnatrice de la formation et des programmes de médiation à Vidéographe.

Biographie: 

Charlie Carroll-Beauchamp vit et travaille à Montréal. Elle détient un baccalauréat de l’Université de Montréal et une maîtrise de l’UQÀM en histoire de l’art. Son mémoire de maîtrise intitulé De l’autre côté du champ visuel : la pratique de l’aveuglement volontaire chez Raphaëlle de Groot (2018) se penche sur l’hégémonie de la vue présente dans les arts visuels, son influence dans l’écriture de l’histoire de l’art et les alternatives polysensorielles proposées par certain.e.s artistes. Son étude de cas porte sur la pratique de l’aveuglement volontaire chez l’artiste québécoise d’art actuel, Raphaëlle de Groot.