LES CONCERTS DE LA GALERIE B-312

CATHERINE POTTER, CHANTALE LAPLANTE

LES CONCERTS DE LA GALERIE B-312

Concert de musique improvisée

  • Concert
Catherine Potter LES CONCERTS DE LA GALERIE B-312
28 septembre 2003

Reconnue comme faisant partie des centres d’artistes qui, à Montréal, travaillent à la diffusion de la recherche qui se fait dans le domaine des arts visuels, la Galerie B-312 s’est toujours permise d’outrepasser ce mandat en diffusant le résultat des recherches d’artistes qui œuvrent dans les autres domaines. Aujourd’hui, il nous fait plaisir de pouvoir annoncer, pour cette saison 2003-2004, la programmation d’une série de performances musicales.—Nous souhaitons y aborder, et ainsi faire connaître, les différents champs qui sont explorés aujourd’hui en musique. Celui du matériau d’abord, note de la gamme, son préenregistré ou encore fait sonore à chaque fois inouï formé dans l’instant même où il est produit. Autres domaines d’exploration, la texture des sons et la mélodie, tous deux travaillées ou bien à la composition ou bien dans le contexte plus radical de l’improvisation. Construit, défait ou encore tramé à d’autres phrases musicales, le mélodique rencontre aussi l’orchestration et la présence ou l’absence des structures qui la sous-tendent. Un autre champ d’exploration encore, la temporalité et ses diverses formes variant entre la scansion cadencée et l’imperceptible mutation des tons. Et enfin, et non le moindre, le champ de réception. Un domaine d’exploration où le musical est interrogé à titre de langage à part entière, et dont on questionne les conditions de possibilités soit pour en user, soit pour les exposer, soit pour les transcender. —Comme premier rendez-vous, la Galerie B-312 a le plaisir d'accueillir Chantale Laplante et Catherine Potter. Chantale Laplante improvisera à partir d'un ensemble de sons concrets et électroacoustiques qu'elle a préalablement créés et qu'elle transformera en direct. Catherine Potter, pour sa part, improvisera sur une flûte de bambou (bansuri), instrument traditionnel de l’Inde du Nord. Cette première collaboration entre les deux musiciennes nous promet un dialogue musical intimiste, une trame impressionniste et des environnements sonores originaux. Nous vous convions à cette rencontre inusitée entre les sons électroacoustiques et acoustiques, qui nous vaudra assurément un moment unique d’improvisation.