INSTALLATION

CLAIRE SAVOIE

INSTALLATION

  • Exposition
Claire Savoie INSTALLATION
23 avril 1994 au 21 mai 1994

—VERNISSAGE SAMEDI 23 AVRIL À 14H

"Le regard trouve ainsi dans ce qui le rend possible la puissance qui le neutralise, qui ne le suspend ne ne l'arrête, mais contraire l'empêche d'en jamais finir, le coupe de tout commencement, fait de lui une lueur neutre égarée qui ne s'éteint pas, qui n'éclaire pas, le cercle, refermé sur soi, du regard. Nous avons ici une expression immédiate de ce renversement qui est l'essence de la solitude. La fascination est le regard de la solitude, le regard de l'incessant et de l'interminable, en qui l'aveuglement est vision encore, vision qui n'est plus possibilité qui se fait voir, qui persévère - toujours et toujours - dans une vision qui n,en finit pas: regard mort, regard devenu le fantôme d'une vision éternelle."

Maurice Blanchot, L'espace littéraire, Paris, Gallimard 1955.

L'espace comme possibilité de soi-même, comme vertige

Cette exposition fait suite à l'installation Le cercle des épithètes présentée l'automne dernier à Montréal. Ces oeuvres se veulent une exploration des espaces de la subjectivité et ce qui nomme le je, sur le rapport absurde qu'entretient le langage et ce qu'il essaie de nommer: la réalité. L'ensemble du travail porte sur le rapport du visible et du non-visible; sur la production et la persistance des images en dehors du palpable, du réel.