En résidence à la Factatory

Philippe Allard
Commissaires—Marthe Carrier et Chloé Grondeau

En résidence à la Factatory

Conversations. Montréal | Lyon

  • Résidence
© Philippe Allard —En résidence, printemps 2018 — La Factatory. Crédit photo : Jean-Marc Fredette

Initié par les commissaires Marthe Carrier et Chloé Grondeau, la Galerie B-312 (Montréal) propose Conversations. Montréal | Lyon, un projet d’expositions au sein duquel Lyon et Montréal se rencontrent afin de mettre l’emphase sur les scènes de leurs villes respectives. Deux territoires et surtout deux bassins d’artistes jouissant d’une importante reconnaissance publique. Relevant d’une pluralité de médiums et d’un éventail d’artistes à différentes étapes de leur carrière, cette proposition transatlantique aura lieu en deux temps, au printemps 2018 à Lyon et à l’automne 2018 à Montréal.—La diffusion sur la scène internationale est un enjeu important pour les artistes œuvrant en art actuel. À travers des résidences, des expositions et des œuvres présentées dans plusieurs lieux simultanément, Conversations offre une occasion inouïe de prendre la mesure de l’art en-train-de-se-faire de part et d’autre de nos frontières.—Ancrée dans la réciprocité, ce projet réunit plusieurs artistes, commissaires et travailleurs culturels autour d’une même conversation sur l’art. Montréal et Lyon, deux territoires historiquement liés par de nombreuses coopérations. Conversations, un projet proposant l’occupation du territoire par l’art.

LA FACTATORY
Architecture modulaire, mobile et modulable, la 
Factatory connaît aujourd’hui sa 2ème configuration. Elle est désormais constituée de deux volumes, fabriqués en bois, acier et vitrage, à l’image des modules de Jean Prouvé : un espace collectif de 54 m2 et un petit module de 18 m2. Le petit fonctionne exclusivement comme un atelier de travail pour artistes plasticiens, designers et architectes. Le grand lui, fonctionne comme un espace hybride expérimental faisant office d’atelier de travail et d’espace d’exposition de manière simultanée, dans l’idée de rendre lisible et visible le processus de création. Lieu de création/production transversal, dédié avant tout à la recherche et à l’expérimentation de par une sélection de créateurs, sur appel à candidature, aux activités diverses, occupant ces espaces sur des durées déterminées variables et de par une configuration architecturale adaptable et flexible en fonction des usages.

 

15 mars 2018 au 4 avril 2018

Philippe Allard s’intéresse à l’impact des activités humaines sur l’environnement. Inspiré de l'arte povera, il récupère et collectionne des matériaux et objets issus de la production industrielle et en détourne la signification première en les transposant dans un nouveau contexte. En exposant des objets produits en série, tels des caisses de lait, des antennes paraboliques, des palettes de transport, il examine les conséquences environnementales d’une société de consommation à l’obsolescence programmée. Privilégiant les interventions in situ, il a réalisé plusieurs commandes d’œuvres publiques et privées.—Dans le cadre de Conversations. Montréal I Lyon, Philippe Allard développera son projet Migration sédentaire lors d'une résidence à la Factatory. Située dans les friches jouxtant les voies de circulation ferroviaire et à proximité des modules temporaires offerts en résidence, l'œuvre que l'artiste propose interpelle notre rapport à la mouvance, aux frontières et aux déplacements.— Bachelier en design graphique de l’UQAM, Philippe Allard est un artiste autodidacte vivant et travaillant à Montréal. Ses œuvres ont fait l’objet d’expositions individuelles, notamment au centre Articule, à la Fonderie Darling et dernièrement au Confederation Centre de Charlottetown. Il a également participé à plusieurs expositions collectives, dont à la 5e Biennale de Marrakech et au 31e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul 2013. Il fut, avec Justin Duchesneau, lauréat du concours de la Place des Arts de Montréal (2009) et récipiendaire du prix d’art public de l’AGAC (2014). Depuis 2013, il a réalisé plusieurs œuvres sculpturales d’intégration à l’architecture, dont deux pour le 375e anniversaire de la Ville de Montréal en 2017.

Conversations. Montréal / Lyon a été rendu possible grâce à l'appui du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal et du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec / Fonds Émérillon de coopération franco-québécoise et de l'Institut français / Ville de Lyon.