Ilán Lieberman et Omar Barquet

Sur les traces de l'art actuel mexicain

Ilán Lieberman et Omar Barquet

Programme ICI - Intervenants culturels internationaux

Jeudi 1er novembre 2018
de 12h45 à 13h45 au Pavillon Jutith-Jasmin (local J-7170), UQAM
Entrée libre
La conférence se tiendra en espagnol avec traduction française

 

  • Conférence
© Ilán Lieberman

Ilán Lieberman (Mexico) vit et travaille à Mexico. Il a présenté son travail à la Fondation Prince Claus (Amsterdam, 2009), à la salle d’art public Siqueiros (Mexico, 2010), au Musée d’art d’El Paso (Texas, 2009) et au Musée de la Ville de Mexico (Mexico, 2009). Ses expositions collectives incluent des présentations au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (Paris, 2012), au Centre International de la Photographie (New York, 2008), au Kunsthalle (Vienne, 2007), au Musée Jumex (Mexico, 2006), au Musée nordique de l’Aquarelle (Skärhamn, 2011) et au Palais des Beaux-Arts (Bruxelles, 2010). Il enseigne présentement à l’École Nationale de peinture, sculpture et gravure « La Esmeralda » (Mexico). 

Omar Barquet (Chetumal) est diplômé de l’École Nationale de peinture, sculpture et gravure « La Esmeralda », à Mexico, où il habite depuis 2000. Avec José Luis Landét, Agustin González et Moris, il a créé le collectif d’art Segundo Piso. Barquet a reçu plusieurs prix, dont la Bourse MACG – Bancomer Art actuel en 2009. Ses œuvres ont été choisies pour la Biennale de peinture du Musée Tamayo (Mexico). Son travail a été exposé au Mandragoras Art Space (New York, 2014), au Musée d’art contemporain de Mérida (Mexique, 2014), au KUNSTHALLE São Paulo  (São Paulo, 2013) et à la Galerie Christinger de Mayo (Zurich, 2015). 

 

1 novembre 2018
12h45 à 13h45

Arprim, centre d’essai en art impriméCIRCA art actuel et la Galerie B-312 présentent l’exposition collective Gráfica abierta: Rutas expansivas en la gráfita mexicana, commissariée par Santiago Pérez Garci, directeur du Musée National de l’Estampe (Mexico) et organisée en partenariat avec l’Institut National des Beaux-Arts (Mexique).  Du 27 octobre au 1er décembre 2018, les visiteurs peuvent observer le travail de dix artistes mexicains qui souhaitent mettre en lumière le renouveau de l’art imprimé: par le décloisonnement des disciplines et des modèles traditionnels de la gravure, les oeuvres évoquent la possibilité de tracer, de définir et de découvrir une véritable phénoménologie de cette pratique artistique, qui oscillent désormais entre héritage et transgression. 

 

En collaboration avec le Programme ICI - Intervenants culturels internationaux, Ilán Lieberman et Omar Barquet tiennent une conférence portant sur les pratiques et les enjeux de l’estampe contemporaine au Mexique.  

 

Le travail d’Ilán Lieberman emprunte autant à l’art imprimé qu’au documentaire et puise son inspiration dans les annonces issues de brochures et de journaux. Il porte un regard critique sur les enjeux sociaux provenant des quartiers chauds du Mexique, notamment sur la question de la prostitution et des peuples autochtones. Sa conférence met en contexte sa série de grandes empreintes, Foto Réal (Photo Réelle), ainsi que ses plus récents documentaires. 

 

De son côté, Omar Barquet présente ses processus de recherche et aborde les stratégies de travaux qui l’ont conduit à une pratique artistique interdisciplinaire et collaborative. Influencée par la musique, la poésie et l’imaginaire particulier des Caraïbes mexicaines, sa démarche amène le spectateur à réfléchir sur la perception du temps et de la vie, sur les cycles de transformation du paysage et sur la nature chaotique de la pensée tout en évoquant l’idée d’une pulsation, dont l’intensité est changeante.