ÉVIDEM(M)ENT

JEAN-ÉMILE VERDIER

ÉVIDEM(M)ENT

  • Commissaire invité
Jean-Émile Verdier ÉVIDEM(M)ENT

Jean-Émile Verdier vit et travaille à Montréal. Il est diplômé de l'Université de Montréal en histoire de l'art et obtient un D.E.A. de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris en 1988. Il travaille actuellement à la différence et à la répétition qu'il reconnait entre la pratique de l'art et celle de la psychanalyse. Il a déjà enseigné comme chargé de cours en histoire et théorie de l'art à l'Université de Montréal, l'UOAM, l'Université Laval et l'Université d'Ottawa. Il a dirigé et participé à la publication Louis Comtois. La lumière et la Couleur (Édifions du Méridien et du Musée d'art contemporain de Montréal, 1996) et publié plusieurs articles dans des revues spécialisées.

 

 

20 mars 1999 au 17 avril 1999

Jean-Émile Verdier, commissaire invité par la galerie B-312, pose un regard sur un aspect spécifique de la pratique de 14 artistes pour nous faire prendre connaissance de la récurrence d'un motif, de sa manifestation sous diverses formes et de l'hypothèse qu'il en tire. Autour d'une proposition, les œuvres réunies deux à deux sont mises en place afin de nous présenter une figure de l'enveloppement du vide. Ce projet est une réflexion et une mise en espace questionnant la nature de l'œuvre d'art et sa raison d'être. De sa nature, il dira qu'elle "consiste en la circonscription d'un vide", et de la raison d,être de ce geste, qu'il permet "l'instauration d'une situation analytique". C'est donc à partir du lieu de la psychanalyse (lacanienne, plus particulièrement) qu'il aborde l'œuvre d'art comme mode de connaissance à part entière. Dans ce projet ambitieux, d'autres questions font surface, notamment au sujet de la mise en espace des œuvres ainsi qu'en ce qui a trait à leur réception. Dans le texte du cahier qui accompagne l'exposition, Jean-Émile Verdier nous fait part de ses positions envers les différents discours qui s'intéressent à la pratique artistique et comment, du lieu de ceux-ci, s'effectue un ratage de ce qui constitue et la nature et la raison d'être de l'art.

Caroline Boileau, Lise Boisseau, Magali Bouteloup, Joseph Branco, Michel Casavant, Marie-A Côté, Dorothée Deschamps, Emmanuel Galland, Suzanne Lamoureux, Emanuel Licha, Jean Marois, Fabrizio Perozzi, Lucie Robert, Geneviève Rocher.