DIVERSITÉ ET RAPPROCHEMENTS

JOSÉE BERNARD, MICHEL BOULANGER, MARTHE CARRIER, KEVIN DEFOREST, CHRISTIANE DESJARDINS, JOHANNE GAGNON, FRANÇOIS LACASSE

DIVERSITÉ ET RAPPROCHEMENTS

  • Exposition
© Exposition "Diversité er rapprochements", Galerie B-312, 1995.
11 février 1995 au 11 mars 1995

—VERNISSAGE SAMEDI 11 FÉVRIER À 14H

Qui sont les artistes derrière nos centres d'artistes ? Le projet dans lequel s'insère l'exposition Diversité et rapprochements se propose de répondre en partie à cette question. Souhaitant découvrir le travail de leurs pairs hors-frontières et poursuivre la diffusion de leur propre production ici, comme à l'extérieur du Québec, les membres de la Galerie B-312 ont initié un projet d'échange entre centres d'artistes autogérés en provenance de cinq provinces différentes. Le résultant espéré : participer au décloisonnement des milieux artistiques québécois et canadiens.

À Montréal, B-312 accueillait en 1993 les artistes de la Galerie Sans Nom de Moncton, Nouveau-Brunswick, et l'an dernier, ceux du centre Eastern Edge de Saint-Jean, Terre-Neuve. Avec Diversité et rapprochements, la Galerie B-312 cède la place à ses propres membres avant de recevoir ce printemps les artistes de la galerie Artcite de Windsor, Ontario et en 1996, ceux de la galerie Eye Level de Halifax, Nouvelle-Écosse. Inaugurée à Eastern Edge l'automne dernier, l'exposition Diversité et rapprochements fut ensuite présentée à la Galerie Sans Nom, et poursuivra son itinéraire, après sa présentation montréalaise, à Artcite, pour close, enfin, à Eye Level.

Accompagnée d'une publication bilingue rédigée par la critique d'art Jennifer Couëlle, Diversité et rapprochement regroupe les œuvres de :

JOSÉE BERNARD, MICHEL BOULANGER, MARTHE CARRIER, KEVIN DEFOREST, CHRISTIANE DESJARDINS, JOHANNE GAGNON, FRANÇOIS LACASSE.

De l'installation photographique à la peinture, en passant par le dessin, l'exposition, qui ne se veut pas thématique, a été conçue comme un véhicule pour offrir un aperçu de pratiques à la fois singulières et parentes.