Dissimulations

Karine Fréchette

Dissimulations

  • Exposition
Karine Fréchette Dissimulations

Karine Fréchette vit et travaille à Montréal. Elle a obtenu un Baccalauréat en Arts Visuels et Médiatiques de l'UQAM (2009) et entame une maîtrise à Concordia cet automne 2013. Elle a notamment exposé à la galerie Art Mûr (2009), à la SAT (2011) et à la Maison de la Culture de Gatineau (2013).

10 octobre 2013 au 9 novembre 2013

—VERNISSAGE JEUDI 10 OCTOBRE 2013 À 17H30

L’exposition Dissimulations, présentée dans la grande salle de la Galerie B-312, rassemble des œuvres récentes de l’artiste peintre montréalaise Karine Fréchette. S’inscrivant dans la lignée de l’abstraction formelle et empruntant à différents courants de la peinture, notamment l’op art, les tableaux réunis incorporent divers stratagèmes – accumulation d’informations, création de formes contradictoires, déformation du support – qui brouillent la lecture des œuvres.—Le titre Dissimulations fait d’ailleurs écho à la démarche de l’artiste, celle-ci impliquant une part de travail à l’aveugle. Employant un système de caches, l’artiste inscrit d’abord des éléments à l’avant-plan avant de plonger graduellement dans l’arrière-plan du tableau. Les formes représentées suggèrent des affinités avec plusieurs disciplines connexes, dont la sculpture, l’architecture, la modélisation par ordinateur et la typographie. La matérialité du tableau donne quelques indices de l’assemblage. La variété de procédés et le travail de la couleur inscrivent une profondeur au tableau, mais celle-ci est neutralisée par la composition. L’œil tente de construire un espace à partir des éléments représentés alors que la construction même du tableau contredit cet effort de perception spatiale.—Suivant une approche exploratoire, Karine Fréchette modifie certains paramètres de ses tableaux – choix du motif, principe de composition, déploiement du support – et crée des écarts perceptuels. Ce faisant, notre regard scrute, analyse et oscille, entre une chose et une autre. Ce mouvement de va-et-vient permet d’aborder et de lire chaque œuvre avec une attention soutenue et renouvelée.