LABYRINTHES

LOUISE ROUSSEAU

LABYRINTHES

Louise Rousseau LABYRINTHES © Louise Rousseau, exposition "Labyrinthes", Galerie B-312, 1998.
© Louise Rousseau, exposition "Labyrinthes", Galerie B-312, 1998.

Louise Rousseau vit et travaille à Montréal. Elle détient un baccalauréat en peinture de l'Université Concordia et une maîtrise en arts plastiques de l'UQUAM. Elle présentait Peintures récentes en 1993 au 1040 Marie-Anne Est tout en participant à pluiseurs expositions collectives dont Illudere ou se jouer du trompe-l'œil, présentée en Italie et à la galerie de l'UQUAM en 1989.

 

25 avril 1998 au 23 mai 1998

Les différents univers à l'intérieur desquels nous circulons en abordant les tableaux de Louise Rousseau semblent imprégnés d'une ondulation entre fluidité et densité, gravité et mouvement. Le concept du labyrinthe, initiateur de ce récent corpus, suggère la complexité de l'expérience humaine. La présence immanente de la peinture comme matière évoque la temporalité du processus tout en nous projetant dans un espace pictural en constante métamorphose. De par l'ambiguïté des formes et de l'imagerie qui s'y construit, la nature des ces espaces oscille entre l'aérien, l'aquatique et le souterrain. Transformations, circulations, jeux de surface et d'échelle cohabitent pour nous amener à parcourir ces sombres étendues d'intimité et de distance. Autant de lieux qui semblent appartenir à une réalité autre, résolument organique et étonnamment construite.

« Je suis fascinée par la filiation qui existe entre des mondes apparemment distincts : entre l'univers astronomique et microscopique, entre la complexité de l'organisation humaine et le monde physique qui nous entoure. » LR.

 ANNIE POULIN