Entités vivantes | Living Entities

MAGGIE GROAT ET JAMIE ROSS

Entités vivantes | Living Entities

Dans le cadre de MOMENTA | Biennale de l'image
COMMISSAIRE INVITÉE
 — MARÍA WILLS LONDOÑO 

  • Exposition
© Maggie Groat et Jamie Ross

Maggie Groat (1985) vit et travaille à St-Catharines, en Ontario. Son travail se construit à travers une pluralité de supports comme le papier, la sculpture, les textiles et les interventions en des lieux spécifiques. À travers ceux-ci, Maggie Groat explore les thématiques reliées à la récupération d’objets, aux territoires en mutations et aux stratégies de décolonisation. Ses œuvres ont été présentées majoritairement dans la région de Toronto au sein d’expositions récentes telles que Sun also Seasons (Kitchener, 2018), Functionals also Wonderings (Toronto, 2016), For insufficient interest in present circumstances (2015) et Impertinent Collections, Temporary Occupations and Other Gathering (St-Catharines, 2015).

Jamie Ross (1987) est un artiste canadien né à Toronto qui vit actuellement à Montréal. Par sa pratique, il crée et documente la communauté queer à partir d'un engagement sincère avec la magie et les traditions artistiques issues de ses ancêtres culturels et biologiques. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses régions du Canada ainsi que sur la scène internationale. Parmi ses plus récentes expositions individuelles et collectives, mentionnons Unscrew the looks from the door ! (Un sortilège de libération) (Verticale et Eastern Bloc, Québec, 2018), Les affiches chaudes d’été : dix ans de culture visuelle de l’underground queer montréalais (Artexe, Montréal, 2017), Tongue Tide (New York, 2017) et Extraña Posesión (Cali, Colombie, 2018).

5 septembre 2019 au 12 octobre 2019

Sous le thème La vie des choses, proposé par la commissaire María Wills Londoño, en collaboration avec Audrey Genois et Maude Johnson, MOMENTA | Biennale de l’image présente Entités vivantes de Maggie Groat et Jamie Ross de concert avec la Galerie B-312. L’exposition Entités vivantes explore l’énergie singulière dont les objets sont chargés. Ces objets s’extirpent du pragmatisme pour s’inscrire dans une vision holistique tributaire des connexions entre l’esprit et le corps, l’image et l’objet, la vie et la mort. Groat et Ross réimaginent nos rituels relatifs aux objets en s’intéressant au pouvoir d’action inhérent de ces derniers.

MOMENTA 2019
Pour sa 16e édition du 5 septembre au 13 octobre, MOMENTA s'associe à la commissaire María Wills Londoño qui, en collaboration avec Audrey Genois et Maude Johnson, a développé une programmation sous le thème de La vie des choses. Dans un contexte économique, social et culturel où la production matérielle est omniprésente, celle-ci peut devenir obsédante, excessive, envoûtante, enivrante... si bien que les objets risquent à tout moment de se retrouver obsolètes et de perdre leur potentiel symbolique. Au regard des enjeux de consommation qui caractérisent notre époque, ces objets chosifiés se voient accorder une étourdissante visibilité et deviennent, ironiquement, invisibles en raison de cette accumulation démesurée. Pour son édition 2019, MOMENTA examine ce paradoxe à travers les œuvres de 39 artistes qui, par leurs apports critiques et leurs traits poétiques, remuent les horizons et composent de nouvelles perspectives quant à nos rapports aux objets.
— Déployée au sein d'une douzaine de lieux de diffusion, la programmation artistique de MOMENTA 2019 est enrichie d'un vaste programme de médiation, intitulé MOMENTA Créatif, qui propose une foule d'activités éducatives, d'ateliers créatifs et de visites guidées pour découvrir la biennale. À cela s'ajoutent plusieurs conférences et discussions, qui permettent d'approfondir intérêts et connaissances sur les artistes. Le calendrier des activités et des événements sera dévoilé lors de l'ouverture de la biennale, le 4 septembre 2019.