SCULPTURES ET DESSINS RÉCENTS

MARIA SHÉRIFF

SCULPTURES ET DESSINS RÉCENTS

© Maria Sheriff, Galerie B-312, exposition Sculptures et dessins récents, 1999.

On a pu voir le travail de Maria Shériff lors d'expositions individuelles à Rouyn-Noranda (Galerie L'Écart, 1999) ainsi qu'à Montréal (Galerie Clark, 1998) ; elle a également participé à quelques expositions de groupe à Montréal (Quartier Éphémère, 1997 et Galerie Occurence, 1997).

 

16 octobre 1999 au 13 novembre 1999

La fascination que peut exercer sur nous l'observation de la trajectoire d'une feuille qui tombe, ou encore l'envol de papillons, traçant ainsi un dessin autant redevable à leur structure organique qu'au mouvement de l'air, porte à penser que le spectacle de la complexité de la nature se laisse appréhender jusque dans les choses les plus simples et qu'en-deçà d'un savoir qui énonce les lois subsiste un étonnement sans mots. Être attentif aux glissements et modulations de la lumière, tenter de percevoir la structure de l'air, voilà parmi les choses qui alimentent le travail de Maria Shériff. Le temps en est la condition, le mouvement, la manifestation. Utilisant la bande magnétique dans Dissonances comme tracé dans l'espace se déployant en forme spiralée, ou le fer forgé tordu et martelé dans Solaire, où le métal, perdant de sa rigidité, témoigne presque de la fragilité, les connotations ou évocations affleurent, sans que rien ne se fixe, laissant le jeu interprétatif ouvert et mobile. Maria Shériff propose des agencements de trajectoires qui suggèrent des volumes ainsi créés par les espaces entre les différents éléments. Les qualités des matériaux ainsi que les transformations qu'ils ont subies participent grandement à la signification et à l'intensité expressive de ces oeuvres.