TATOUAGES

MARK GARLAND

TATOUAGES

Mark Garland TATOUAGES © Mark Garland, exposition "Tatouages", Galerie B-312, 1997.
© Mark Garland, exposition "Tatouages", Galerie B-312, 1997.

Originaire d'Ottawa, Mark Garland vit et travaille à Montréal. Il détient un Baccalauréat en arts plastiques de l'Université Concordia. Son travail a été présenté lors de l'exposition Rude Fictions à la Cervoise en 1994, à la Galerie Fokus en 1991, ainsi que dans le cadre de plusieurs expositions collectives à Montréal.

 

 

22 novembre 1997 au 20 décembre 1997

Désirant élargir son mandat de diffusion, la Galerie B-312 inaugure un nouveau projet de Jeunes commissaires invités. Cette initiative a pour but d'encourager la pratique de ceux et celles dont l'objet d'étude est lié à l'art et ce, qu'ils soient historiens, critiques ou théoriciens. Ces événements annuels permettront ainsi de stimuler l'échange entre les différents discours et pratiques qui circulent dans le champ de l'art. Pour lancer la première de cette série, le comité de programmation de la galerie a invité la critique d'art et journaliste Jennifer Couëlle. Intéressée par la fonction de l'humour et du masque dans l'œuvre extrêmement plastique de Mark Garland, elle nous présente la production de ce jeune peintre montréalais. Avec sa plus récente série de peintures, Mark Garland expose des toiles découpées qui donnent à voir une variété de corps ou d'organismes à la fois absurdes et débordants d'humanité. En utilisant différentes stratégies qui, à première vue, semblent s'opposer, l'artiste cherche à dynamiser l'espace pictural et à stimuler la surprise de la vision. Puisant son vocabulaire à même la vie et la culture populaire, Mark Garland explore les relations qui s'effectuent entre l'apparat, la surface et l'émotion crue.

ANNIE POULIN