MARK VATNSDAL

Mark Vatnsdal  © Mark Vatnsdal, exposition à la Galerie B-312, 1996.
© Mark Vatnsdal, exposition à la Galerie B-312, 1996.

Né à St-Boniface (Manitoba), Mark Vatnsdal vit et travaille à Montréal. Il est gradué du Emily Carr College of Art & Design de Vancouver. Il a participé à plusieurs expositions dont, entre autres, au Mercer Union de Toronto, en 1995, à Montréal à la galerie Rochefort en 1994 et au Centre d'art et de diffusion Clark en 1993. En 1995, il exposait à la Biennale découverte, du Musée du Québec à Québec. 

19 octobre 1996 au 16 novembre 1996

Le récent corpus d'œuvres de l'artiste Mark Vatnsdal explore le déclin de l'environnement naturel et ses répercussions sur l'imaginaire collectif. Paradoxalement, la perte définitive de la nature à l’état vierge provoque un étonnant engouement pour un territoire paradisiaque, voire fantasmatique, jamais exploré par l'humain. En ce sens, l'ensemble du travail, une série de trente toiles, superpose deux types -d'approche plastique. D'une part, chacun des tableaux loge en son centre un paysage construit sur un mode monochrome. D'autre part, ceux-ci dans des tons de gris, contrastent avec la couleur en aplat qui les supporte, rappelant la palette du designer. Posées côte-à-côte, ces peintures dont l'iconographie rappelle d'anciennes représentations idylliques de la nature canadienne, produisent l'effet d'un parcours suivant une ligne d'horizon imaginaire. Comme dans les travaux antérieurs de l'artiste, l'iconographie "naturaliste" côtoie les références aux théories sur la couleur et à l'architecture d'intérieur. Ainsi conçues, les œuvres renvoient à l'idée d'un rapport amoureux à la nature, construit et domestiqué.

MANON LÉVESQUE