ISITRONIC

MIRKO SABATINI

ISITRONIC

Performance musicale 

Mirko Sabatini ISITRONIC © Performance musicale de Mirko Sabatini, Galerie B-312, 2001.
© Performance musicale de Mirko Sabatini, Galerie B-312, 2001.

Né en Suisse de parents italiens, Mirko Sabatini vit à Ciano, près de Bologne. En tant que batteur, il fait partie de plusieurs formations musicales et se produit en solo. Il a participé à de nombreux festivals, tournées et expositions tant en Europe qu’en Amérique. Au Québec, on a pu voir son travail ou assister à ses performances-concerts (produites en collaboration avec l’artiste Jean-Pierre Gauthier – Duo Travagliando) entre autres dans le cadre de l’exposition Culbute, Œuvre d’impertinence, au Musée d’art contemporain de Montréal,  au centre des arts actuels SKOL et à Avatar (1999) et lors de l’exposition Le son iconoclaste présentée à Montréal Télégraphe en 2000. L’artiste se produira sous peu (les 6 et 7 octobre prochains) en compagnie de Gauthier et de Vincenzo Vasi dans le cadre de l’événement pluridisciplinaire Espaces Émergents qui se déroulera du 5 au 8 octobre 2001 dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. 

15 septembre 2001

Fasciné par la profondeur du son, et bricoleur à ses heures, Mirko Sabatini s’amuse à transformer son instrument, la batterie, par l’ajout de plaques et de petits moteurs. Sous l’impulsion de ces moteurs, des élastiques et des ressorts bougent et engendrent des sons aléatoires qu’il intègre à ses compositions instantanées. Manipulation sonore, rythme, modulation, hasard, c’est sur cette dynamique que se construit la pratique de ce musicien sculpteur.

Avec Isitronic, sa plus récente prestation, Sabatini va au-delà de l’instrument préparé : il fabrique sa propre batterie afin que celle-ci réponde encore mieux à 

ses exigences. Des microphones à contact installés sur les cymbales et les tambours permettent de saisir de façon presque capillaire la moindre vibration produite par l’instrument. Grâce à des échantillonneurs jouets, des captations d’une dizaine de secondes peuvent à leur tour être reproduites sous forme de boucle et se répéter à l’infini.

En résulte une sorte de stratification sonore où le son échantillonné et le son amplifié s’entremêlent au son acoustique et plus primitif du bois et de la peau. 

Une performance musicale à ne pas manquer, performance suivie d’une soirée festive à laquelle nous vous convions !