SOLO

Pascal Grandmaison

SOLO

Pascal Grandmaison SOLO © Pascal Grandmaison, exposition "Solo", Galerie B-312, 2003.
© Pascal Grandmaison, exposition "Solo", Galerie B-312, 2003.
20 février 2003 au 29 mars 2003

La Galerie B-312 a le plaisir d'accueillir Solo, une exposition de Pascal Grandmaison. Son titre lui vient de l'œuvre qui est présentée dans la petite salle sous la forme d'une installation audio vidéo. La grande salle est en quelque sorte l'antichambre de la petite. Un miroir occupe toute la surface du grand mur, rendant plus immense encore le vide que Pascal Grandmaison choisit de faire régner dans la grande salle. Pourquoi ?—La réponse se trouve sans nul doute dans les regards des cinq personnes filmées dans Solo.  Des regards que l'artiste a captés sur les visages de ces hommes et ces femmes en train de jouer d'un instrument, batterie, guitare électrique, mini-clavier, mélodica, voix. Ils ne regardent rien, tournés qu'ils sont vers un ailleurs qui leur est propre de nous être interdit. Cet autre monde, comment le photographier ? le filmer ? le dessiner ? le peindre ? l'évoquer même ? Pascal Grandmaison aura choisi de lui donner la connaissance du son, ou plus exactement celle de la résonance, car, vous le constaterez, le son se dissocie de l'image sans être pourtant en rupture avec elle. C'est sans doute là, entre image et son, que l'œuvre ravit notre corps pour souffler à son esprit ce que nous savons, par expérience, de l'existence d'un tel lieu.—En sortant de la petite salle, nous cognant à notre propre image, nous nous surprendrons à être, à l'instar des personnages du film que nous venons  de voir, les interprètes d'une solitude qui nous troublera d'autant plus que nous la sentirons nous transcender.

—Jean-Émile VERDIER