FLEX

Philippe Internoscia

FLEX

  • Exposition
© Philippe Internoscia, Flex, 2020.

Philippe Internoscia vit et travaille à Montréal. En 2016, il termine une formation en réalité virtuelle à la Société des arts technologiques de Montréal (SAT) et obtient en 2017 une maîtrise en intermédias de l’Université Concordia. Par la création d’environnements et de figures oniriques, Internoscia exploite le potentiel créatif de l’espace informatique 3D à travers des images réalistes et déroutantes. Son travail a été présenté au sein d’expositions individuelles et collectives telles que Message Board (Studio Kura, Japon, 2019), Black Market (Université Concordia, 2017), Malléabilité (Tempsspace, 2019) et AUTOMATA : Biennale internationale d’art numérique (Arsenal, Montréal, 2016). 

Site web

 

12 novembre 2020 au 12 décembre 2020

Philippe Internoscia crée des fac-similés hyperréalistes en trois dimensions d’objets banals et surréels pour subvertir les catégorisations hétéronormatives du monde matériel. Comme point d’ancrage de son exposition à la Galerie B-312, Internoscia y présente l'animation 3D Monument Mou née d’une résidence de création au Centre de production Daïmôn en 2018. S’inspirant de l’architecture néo-classique et néo-gothique de la ville d’Ottawa, Internoscia met en mouvement plusieurs objets mous et velus qui s’entrechoquent dans un espace virtuel clos. À la fois répugnants, séduisants et hypnotisants, ces objets proposent une vision alternative du corps pour rejoindre les notions queer du fétichisme et du monument. L’inspiration de ce projet est grandement attribuable aux enjeux de séduction homosexuels et aux sexualités ouvertes, alternatives et souvent jugées négatives dans le cadre familial et sociétal. Avec FLEX, Philippe Internoscia présente une exportation libidinale à travers un rythme et une souplesse qui dépasse les limites de la sexualité capitaliste.