We're looking for you

THOMAS BÉGIN

We're looking for you

17 février 2006 au 18 mars 2006

La Galerie B-312 est heureuse d’accueillir We’re looking for you, une installation de Thomas Bégin pour laquelle l’artiste a transformé la grande salle de la galerie en une étrange camera obscura. Les fenêtres de la grande salle sont obstruées par une structure modulaire mécanisée. Le dispositif, une fois en marche, se transforme en un large écran sur lequel des dizaines de points lumineux s’agitent, tournent, et semblent rebondir contre d’hypothétiques bords.—Serions-nous au cinéma ? On pourrait le croire tellement l’effet hypnotisant du résultat méduse le regard. Le corps s’apaise, se concentre sur l’agitation de ces points clairs, et se laisse aspirer par un étonnant film d’animation. À ceci près cependant : ici, les images s’autogénèrent au fil d’une projection toute virtuelle, et ont pour seule trame narrative le sifflement de l’air tourmenté par la rotation des machines et nos pensées vagabondes.—D’une manière ou d’une autre, We’re looking for you semble fait pour nous isoler du monde réel, et rappelle en cela les travaux précédents de Thomas Bégin préoccupé de guider les visiteurs de ses installations architecturales à travers des passages qui les éloignent de la réalité mondaine, les conduisent en un lieu coupé du monde extérieur. Cependant, il semble bien cette fois que l’installation serve moins à « délocaliser » le spectateur que l’image que celui-ci perçoit, en démultipliant les lieux où elle peut se former : sur un écran imaginaire, dans l’espace noir de la pièce bombardé par des rayons de lumière, dans l’œil même à la surface de la rétine, ou encore dans l’esprit quand il est dépossédé de ses habitudes de penser.

 

—Jean-Émile Verdier et Émilie Renaud-Roy