PIÈCES ANATOMIQUES ET HISTORIQUES ET INQUIÉTANTES

TRAGHETTO

PIÈCES ANATOMIQUES ET HISTORIQUES ET INQUIÉTANTES

Performance sonore et vocale
  • Activité spéciale
© Vincent Barras et Jacques Demierre

Entrée libre

Vincent Barras enseigne l’histoire de la médecine et des sciences à l’Université de Lausanne, et est spécialiste de l’art sonore, de la littérature expérimentale et de la poésie sonore, qu’il pratique comme auteur, performeur et programmateur. Il contribue aussi, en qualité de traducteur, à faire connaître et rayonner certains travaux majeurs de diverses tendances de la poésie, de la musique et de la littérature contemporaine : cofondateur des Éditions Contrechamps, il a notamment proposé une version française de Silence de John Cage, un volume de poèmes d’Eugen Gomringer, une anthologie de Robert Lax et un volume de poèmes du poète grec Georges Séféris.

Lauréat du Grand Prix suisse de musique 2018 et du Prix quadriennal de musique de la Ville de Genève 2007, Jacques Demierre est pianiste, compositeur et improvisateur. Acoustiques ou électroacoustiques, qu’elles respectent le cadre de l’écriture traditionnelle ou profitent de l’improvisation libre, ses expérimentations peuvent servir la musique tout comme la poésie sonore et l’intervention sonore in situ. Toutes sont animées par une même quête de la conscience du sonore. Sa réflexion critique développe une conception transversale et interdisciplinaire de la musique, ce qui lui a valu de pouvoir travailler avec des musiciens provenant d'horizons très divers. 

 

 

9 février 2020
—15h

La Galerie B-312 est très heureuse d'accueillir pour la deuxième fois en ses murs Traghetto, un duo suisse qui nous présente la performance de poésie sonore Pièces anatomiques et historiques et inquiétantes. Vincent Barras et Jacques Demierre poursuivent leurs recherches expérimentales sonores et poétiques, lesquelles se retrouvent à la frontière des catégories traditionnelles de la littérature, des arts de la scène et de la musique. Pour l'événement, Barras et Demierre liront des extraits de leurs créations respectives qu'ils entremêleront à des pièces de poètes sonores historiques.—La parole constitue la matière de leur pratique artistique. Le travail sur cette matière conduit à un « objet sonore total » dans lequel sont recomposés les rapports conventionnels entre « texte » et « partition », « sens » comme synthèse de contenus et « forme » comme dimension spatiale et sonore. L’écriture, à quatre mains, puise à même des sources variées telles la linguistique, l'anatomie, l'art performance et la composition expérimentale. Elle se fait au microphone et au crayon : écoute, transcription, mise en bouche, enregistrement, réécoute... Parmi les aboutissements possibles (enregistrement, archive internet, livre, installation sonore), la réalisation sur scène, dans ses dimensions concrètes, reflète l'espace du corps et la temporalité de la performance.—En résidence chez OBORO du 10 au 24 février 2020, Traghetto, accompagné de BarDem et de Thierry Simonot, réaliseront le projet sedfadène en empruntant des extraits radiophoniques et des extraits de conversations des interlocuteurs Gerhard Rühm, Bernard Heidsieck, Augusto de Campos, Bob Cobbing, Eugen Gomringer et Raul Hausmann. 

 

Ce projet est réalisé grâce au soutien de la République et canton de Genève.