Sauvés des eaux ! Réaménagement d’un territoire immergé

Daniel Corbeil

Sauvés des eaux ! Réaménagement d’un territoire immergé

  • Exposition
© Daniel Corbeil

Titulaire d’une maîtrise en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal, Daniel Corbeil partage son temps entre Montréal et Saint-Alexis-des-Monts. Depuis le début des années 1990, il a présenté son travail dans le cadre de nombreuses expositions individuelles et collectives, aussi bien au Québec et au Canada qu’à l’étranger. Parmi ses expositions récentes, signalons La fin des icebergs, présentée notamment à la Galerie des Ursulines, Tourcoing (France, 2022), ainsi que Module de survie : une écofiction (Musée régional de Rimouski, Maison des arts de Laval, 2018-2019). Ses œuvres font partie de collections publiques, dont celles du Musée National des beaux-arts du Québec et du Musée des beaux-arts du Canada. Une monographie sur l’ensemble de son œuvre artistique est parue en 2018 aux Éditions Plein Sud.

Site web

1 novembre 2024 au 14 décembre 2024

Au moyen de dioramas et de photographies, Daniel Corbeil développe un récit montrant comment, en 2035, une communauté insulaire s’adapte aux changements accélérés du territoire causés par les perturbations climatiques. La montée rapide et permanente des eaux constitue une menace urgente qui oblige une reconfiguration radicale et ingénieuse de l’habitat. La série de dioramas donne à voir la communauté à trois moments de ce processus de reconfiguration : avant la montée des eaux ; le réaménagement en catastrophe ; l’adaptation à la vie lacustre.—L’artiste a invité Anne-Marie Belley à prendre part au projet avec la rédaction d’un texte d’accompagnement. Amorcée en 2016 dans le cadre de l’exposition collective L’art est vivant, cette collaboration s’inscrit dans la réflexion développée par la chercheuse dans sa thèse de doctorat en histoire de l’art.