Le vif et le lent, une histoire de matériaux

Le vif et le lent, une histoire de matériaux

Vie des Arts n°268 | Guillaume Adjutor Provost
  • Couverture médiatique
© Maude Arès et Massimo Guerrera, États fluides : entre la dureté du faire et la délicatesse des fards à joues (2022) ; Détail de l’installation ; Galerie B-312 ; Photo : Guy L’Heureux
24 octobre 2022

À lire dans Vie des arts n°268 : 
Le vif et le lent, une histoire de matériaux, un article par Guillaume Adjutor Provost : 

« Nous entrons dans l’exposition par une ouverture, non pas celle de la porte qui s’ouvre au public, mais celle symbolique d’une poubelle ; ce récipient incarnant le désir inavouable de la disparition sans conséquence de nos résidus. »

Accedez à l'article | Vie des arts