Sara A.Tremblay en Tunisie

Sara A.Tremblay en Tunisie

RÉSIDENCES CROISÉES MONTRÉAL + TUNIS

été 2024
Commissaires : Mohamed Ben Soltane et Marthe Carrier

© Sara A.Tremblay—Vue de la chambre 264 de l’hôtel Nour Justina en Tunisie

Détentrice d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia, Sara A.Tremblay enseigne la photographie à l’Université de Sherbrooke. En 2023, son travail a été présenté à la Galerie B-312 (Montréal), au Musée Colby-Curtis (Stanstead), au Centre VU et à l’Œil de poisson (Québec) ainsi qu’au Musée national des beaux-arts du Québec dans le cadre du Prix en art actuel du MNBAQ pour lequel elle était lauréate. Elle a aussi bénéficié de nombreuses résidences de création, notamment aux Rencontres de la photographie en Gaspésie, au Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, à la Brucebo Fine Art Foundation Summer Residency (Suède) et à Artscape Gibraltar Point (Toronto). Au printemps 2020, en réponse au confinement, elle a fondé Les Encans de la quarantaine, un groupe d’enchères sur Facebook et Instagram, pour rendre facilement accessible à la vente le travail d’artistes indépendants, émergents ou non représentés en galerie. Depuis le printemps 2024, elle s'implique dans la défense des artistes en arts visuels lors des grandes manifestations pour les arts.

Site web de l'artiste 
Instagram
Facebook
UV Fully Booked 2024

31 mai 2024 au 29 juin 2024

La Galerie B-312 est très heureuse de lancer cette première édition des Résidences croisées Montréal + Tunis avec Sara A.Tremblay, qui a l'occasion de voyager en Tunisie et de rencontrer sa communauté artistique. Elle souhaite entamer une série de photographies de type nature morte in situ. L’artiste visite Sousse et accepte de participer à UV – Fully Booked 2024, organisé par Elbirou Art Gallery, et d’investir une chambre de l’hôtel Nour Justina. La chambre 264 se présente comme une opportunité de création tout indiqué. Pour Chambre-jardin (for one), elle s’entoure de ce qui la nourrit et l’inspire depuis un moment : la végétation. En collectant dans la ville plantes à fleurs, feuilles de palmiers, petits fruits et oiseaux du paradis, elle transforme la chambre inhabitée en un espace chaleureux, à nouveau domestique, dans lequel elle pourra se déposer. Un seul lit est utilisable, l’autre est recouvert de briques devenues vases pour les bouquets, car c’est avec les fleurs que Sara A.Tremblay souhaite passer la nuit. Ce qu’elle fait, dans une démarche d’introspection et de self-care, la nuit du 26 juin 2024. Depuis, les fleurs ont fané et l’artiste n’est plus là, mais sa présence est encore palpable. Pendant sa résidence d’un mois, entre autres choses, elle participe à une présentation publique à La Boîte, travaille à Sidi Bou Saïd ainsi qu’à Sidi Ali El Mekki (résidence de création dans la nature It’s The Moment) et visite nombre d’endroits, de centres et de gens.Sara A.Tremblay recueille, au sein d’un vaste journal de bord conceptuel alimenté par une approche photographique et performative, des fragments qui oscillent entre le quotidien et l’extraordinaire d’une vie menée à la campagne. Par la photographie, la vidéo, la performance et la sculpture, elle rassemble et documente des objets, des actions éphémères, des interventions et les transformations auxquelles elle assiste. Témoignant de l’expérience vécue, ses projets font surtout état de moments qui en dépassent les images, des objets provenant de son espace domestique, des œuvres antérieures remaniées, des végétaux qu’elle a cultivés, son corps et ceux de son chat et de son chien. L’artiste investit son propre corps en tant qu’artéfact vieillissant, le plaçant devant l’immensité d’un paysage ou d’un canevas à titre d’outil de mesure dans une quête identitaire, voire existentielle. Son travail est intimement lié à son lieu de vie, au territoire et aux états d’âme qui s’y logent. 

_______

RÉSIDENCES CROISÉES MONTRÉAL + TUNIS
PREMIÈRE ÉDITION

EN RÉSIDENCE
TUNIS | Sara A.Tremblay du 31 mai au 29 juin 2024  
MONTRÉAL | Wissem El Abed su 3 au 24 août 2024

COMMISSAIRES
Mohamed Ben Soltane
Marthe Carrier

PARTENAIRES
La Boîte
Jiser 

_______

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts de Montréal.

     .