RÉSIDENCES CROISÉES MONTRÉAL + TUNIS

RÉSIDENCES CROISÉES MONTRÉAL + TUNIS

Première édition

Tunis | Sara A.Tremblay | 31 mai au 29 juin 2024
Montréal | Wissem El Abed | 3 août au 24 août 2024

Commissaires : Mohamed Ben Soltane et Marthe Carrier
Partenaires : La Boîte et Jiser 

  • Résidences

À PROPOS DES ARTISTES

SARA A.TREMBLAY
WISSEM EL ABED

LES COMMISSAIRES

MOHAMED BEN SOLTANE
Détenteur d’un doctorat de l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis en 2015, Mohamed Ben Soltane possède un parcours professionnel protéiforme : il a été journaliste culturel (2004-2006), co-fondateur et coordinateur régional de l’association Jiser depuis 2005, artiste professionnel et commissaire d’exposition depuis 2004 et enseignant universitaire de (2015-2021). En tant que travailleur culturel, il a cumulé une diversité d’expériences : directeur artistique du centre d’art Bchira Art Center (2011-2015), coordinateur régional du projet subventionné par l’Union Européenne, SouthMed CV (2015-2018). Depuis l’automne 2022, il vit à Montréal et est le coordonnateur des expositions et des projets spéciaux de MOMENTA Biennale de l’image. Mohamed fait partie du conseil d’administration du Fonds Roberto Cimetta et assure la vice-présidence de l’association Jiser. 

MARTHE CARRIER
Marthe Carrier est co-fondatrice et directrice de la Galerie B-312. Elle obtenait en 1992 une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal. Elle a travaillé à plusieurs projets sur la scène internationale (Cuba, France, Japon, Liban, Norvège, Pays-de-Galles, Serbie). Elle s’intéresse entre autres aux points d’écart et de convergence qui définissent et singularisent les différentes communautés humaines. Elle a plusieurs projets de commissariat à son actif dont Anima, Cardiff (2005), Les vingt ans de la Galerie B-312, Montréal (2011), Background://, Belgrade (2012), Conversations. Montréal | Lyon (2018-2019), eXcentrer, Drummondville (2019), Montréal ~ Habana, Havane (2019) et Les nouveaux mouvements (2021). Elle participe à des jurys de pairs et s'implique au sein du RCAAQ. Elle est membre du comité de direction de la Galerie de l'Université de Montréal.

LES PARTENAIRES

LA BOÎTE, STRUCTURE DE SOUTIEN, DE MÉDIATION ET DE DIFFUSION DE L'ART CONTEMPORAIN EN TUNISIE
Fondée en 2007 par Fatma Kilani, La Boîte se présente comme un laboratoire de recherche et d’expérimentation au profit des artistes et un soutien à la création, production, diffusion, médiation de leurs œuvres. L’artiste crée librement, sans contrainte commerciale ni censure. La Boîte produit, expose et éventuellement achète, constituant ainsi sa propre collection exposée dans les locaux de l’entreprise qui la soutient. Sa vocation, au-delà d’un soutien à la création contemporaine en Tunisie, réside dans la sensibilisation, à l’art contemporain et au processus de création, des employés et ouvriers de l’entreprise œuvrant dans la Santé, le Bien-être et l’Hygiène dans une zone industrielle de Tunis. L’artiste est alors amené à présenter son travail lors du vernissage ou d’ateliers organisés de manière à rendre sa pratique plus accessible. Durant ces moments d’échanges, il peut interagir avec un public novice ou peu habitué à fréquenter les galeries et les musées.

JISER, REFLEXIONS MEDITERRÁNIES
Jiser, qui signifie « pont » en arabe, est une association sans but lucratif basée à Barcelone, dont l’objectif est de promouvoir la création artistique et l’utilisation de l’art comme outil de transformation sociale dans l’espace méditerranéen, à travers la réalisation d’activités en commun qui favorisent l’échange et le rapprochement entre les différentes réalités artistiques et culturelles de la région. Jiser des résidences d’artistes entre Tunis, Alger et Barcelone, incluant des activités de réflexion et de recherche, suivies d’expositions. Générer des projets de création artistique à travers des espaces de réflexions conjoints entre les différents acteurs culturels et sociaux pour favoriser le dialogue interculturel au niveau local et développer des initiatives qui stimulent la conception, la production et la diffusion des artistes et de leurs œuvres dans la région font partie de ses objectifs principaux.

31 mai 2024 au 24 août 2024

La Galerie B-312 est très heureuse d’annoncer son nouveau projet de Résidences croisées Montréal + Tunis. S’échelonnant sur trois ans, ces résidences de ressourcement et de recherche favoriseront des échanges entre les communautés artistiques. Chaque année, deux artistes, l’un de Montréal, l’autre de Tunis, auront l’occasion de découvrir, à même une résidence d’un mois, la communauté artistique de chacune des deux villes. Une occasion unique de saisir, depuis une expérience in situ, une sensibilité, une culture, une manière de penser et de pratiquer l’art.—Sous le commissariat de Mohamed Ben Soltane, artiste tunisien installé à Montréal, et de Marthe Carrier, directrice de la Galerie B-312, les artistes Sara A.Tremblay et Wissem El Abed inaugureront cette première édition. Des rencontres publiques et des activités avec les jeunes sont au programme.—Pour son déploiement à Tunis, la Galerie B-312 s’associe à la Boîte, un centre de production, de diffusion et de recherche en art contemporain, ainsi qu’à Jiser, Reflexions Mediterránies, un organisme offrant une programmation diversifiée, dont des résidences d’artistes à Tunis, à Alger et à Barcelone.
_______

Tunis, ville nord-africaine méditerranéenne, permet un point de vue distinctif sur l’Europe. Terre de mixité, elle compose une riche mosaïque culturelle au carrefour de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Occident.—Montréal, ville nord-américaine, porte les traces des conquêtes européennes en terres autochtones. Bordée par le fleuve Saint-Laurent, cette longue incise du territoire, elle a vu défiler plus d’un peuple. Une ville métissée, au cœur des Amériques.—Telles deux sentinelles dressées, l’une à son flanc, l’autre en son centre, Tunis, Montréal, deux villes aux parfums singuliers, dont la langue qu’elles partagent, le français, témoigne du temps long de l’histoire.—Résidences croisées Montréal + Tunis : une occasion exceptionnelle de découvrir et de partager des ancrages culturels communs qui nous rassemblent et nous distinguent tout à la fois. 
_______

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts de Montréal.