COMMEDIA : THE PHYSIOGNOMY OF DEMENTIA

PAUL LOWRY

COMMEDIA : THE PHYSIOGNOMY OF DEMENTIA

Paul Lowry COMMEDIA : THE PHYSIOGNOMY OF DEMENTIA © Paul Lowby, Galerie B-312, exposition Commedia: The Physiognomy of Dementia, 1999.
© Paul Lowby, Galerie B-312, exposition Commedia: The Physiognomy of Dementia, 1999.
11 septembre 1999 au 9 octobre 1999

Dans le cadre du Mois de la Photo à Montréal, Paul Lowry présente en nos espaces deux séries de photographies en noir et blanc. Réunie en son entier pour la première fois à Montréal, la série Twentieth Century Manfigures (1995-97) se présente comme un ensemble de figures emblématiques chargées d'angoisses, de fantasmes et d'émotions exacerbées. Au moyen d'un travail de montage sophistiqué doté de qualités picturales, l'artiste associe l'homme à la machine, le biologique au mécanique. Cet amalgame traité avec une intensité expressive met en scène le trouble du spectateur. Jouant avec le sentiment d'identification que permet la photo, cette perturbation naît de cette habile fusion entre effet de fascination et effet de répulsion. En ce qui concerne la seconde série, Physiognomy Studies (1997-99), elle s'inscrit dans une réflexion faite sur l'histoire des usages de la photographie, et en particulier dans la perspective de cette théorie du XVIlle siècle nommée physiognomonie. Cette dernière cherchait à établir scientifiquement les liens entre la physionomie et le caractère de l'individu, entre l'apparence et la vérité intérieure qu'elle est sensée manifester. À travers ce rapport entre surface et vérité, se trouve pointé du doigt, ironiquement, ce statut que l'on confère couramment au photographique. Toutefois, dans l'artifice de CBS constructions, l'alphabet d'une « autre intériorité » cherche à s'exprimer : celui de la démence.